Home Médecine L’enfant hérisson

L’enfant hérisson

Katia Rohde est autiste. Elle a aujourd’hui vingt-huit ans et, depuis toujours, elle parle à peine, ne peut ni se laver, ni s’habiller, ni manger seule. Incapable d’un geste maîtrisé, il lui arrive fréquemment, de façon imprévisible, de crier à tue-tête et de manifester violence et agressivité. Considérée comme  » handicapée mentale  » jusqu’en 1994, Katia Rohde fréquente des institutions spécialisées jusqu’au jour où une éducatrice, Marie, découvre sa vive intelligence et sa prodigieuse mémoire, puis pratique avec elle la méthode de Communication soutenue. Cette méthode basée sur un simple contact du bras permet au patient de toucher les lettres d’un clavier avec son index, et ainsi de s’exprimer.

En fait, à l’insu de tous ceux qui la côtoient, Katia sait lire depuis très longtemps sa langue maternelle, l’allemand. Elle connaît aussi le français, l’anglais, l’arabe, a des notions de latin, de russe, d’italien et même de souahéli… ! 

Avec l’aide de sa mère, Katia Rohde écrit alors son  » autobiographie  » – ses terribles tourments, ses étranges sensations, ses désirs inassouvis. Murée dans son silence, enfermée sous le regard des autres, Katia le hérisson – c’est ainsi qu’elle se surnomme – nous livre ici un texte d’une richesse poétique étonnante, nourri d’images singulières, et un témoignage exceptionnel sur la vie intérieure d’une autiste.

Télécharger